Le potager de santé de Pascal Poot

Mildiou et autres maladies sur les tomates

  • Nanabozho35
    Nanabozho35

    le 06/08/2019 à 09:10 Citer ce message

    Bonjour à tous ! Cette année 2019 en Bretagne, c'est vraiment pas terrible. Depuis le printemps, périodes de chaud et de froid, un retard d'un mois et demi sur la saison. Beaucoup de tomates sur les plants mais un mal fou à mûrir. Et ce matin (6 août 2019) surprise ! Le mildiou est en train de s'installer confortablement sur mes pieds de tomates ! Certains résistent péniblement mais je pense que la production est grandement menacée. Je précise que je n'ai fait aucun traitement, que mes plants sont en extérieur et que je ne m'en occupe pas du tout. Je cultive comme Pascal puisque les graines viennent de chez lui.

    Voici quelques photos du carnage :

    https://ibb.co/26QCNZ4
    https://ibb.co/pdXp5hP
    https://ibb.co/yRbLXbL
    https://ibb.co/pWw30Gt

    Avez-vous eu des problèmes similaires ?
  • lemonnier
    lemonnier

    le 13/08/2019 à 08:38 Citer ce message

    Bonjour, j'habite aussi en Bretagne (à côté de Saint-Malo). J'utilise pour la 1ère année des semences de Pascal Poot. J'ai longuement hésité à mettre les pieds de tomates sur palette au sol ne voulant pas les tailler. Mais ayant trop peur de la forte humidité de nos régions j 'ai préféré les mettre en cage. J'ai 14 pieds de pascal(tigerella, calabache pourpre et orange de Belgique) et 6 pieds d'ailleurs( 4 noires de crimée et 2 tomates cerises). 4 pieds sont dehors et le reste est en tunnel( juste protégé sur le dessus)Tous mes pieds font entre 2m et 2m20...... Dès fin juin un pieds de noie de crimée a été attaqué par le mildiou sur une tige principale(j'ai utilisé de la prêle et bicarbonate) qui a semblé fonctionné mais surtout les grosses chaleurs ont du faire leur effet.Apres les fortes chaleur le mildiou est réapparu sur tous mes pieds de noire de crimée, tomates cerise et calabache pourpre(sur les feuilles et non les tiges).J'ai mis de la prêle mélangé avec du vinaigre de cidre),pour l'instant tous mes pieds tiennent le coup(seul un pieds de crimée à des tomates tachées)Les pieds qui n'ont pas le mildiou ont de l'alternariose mais résistent aussi pour l'instant,je mange depuis 3 semaine de la tigerella(tomate cocktail) et tomate cerise.Voilà pour l'instant mes résultats,cette année est très compliquée par chez nous,je ne sais pas si je vais réussir à manger de toutes mes variétés et le temps n'est toujours pas de la partie et ça tarde à mûrir. Vu l'état de tes plants je ne sais pas si tu vas réussir à sauver beaucoup de tomates, peut-être couper les tomates à maturité et les mettre à mûrir dans du papiers journal. Essayes peut-être de pulvériser du vinaigre avec de l'eau de pluie et savon de Marseille,tu ne risques pas grand chose et moi ça a été éfficace mais mes pieds n'étaient pas touché comme ça.....Bon courage.....
  • lemonnier
    lemonnier

    le 13/08/2019 à 09:06 Citer ce message

    Juste un petit complément par rapport à ce que j'ai dit précédemment, peut-être que d'autres me contrediront......Ce serait bien que pour des régions assez humides comme la notre qu' il y ait plusieurs retours d’expérience.....Je pense que les tomates de pascal et rachel ont une meilleur résistance que la moyenne aux maladies,mais il ne faut pas rêver quand même,à part une année exceptionnellement sèche une culture au sol sans aucune protection dans nos régions me semble voué à l'échec quasiment chaque année.Pour une chance de réussite il faudrait au minimum mettre sur palette avec un gros paillage et sous abris, le problème est qu'il faut beaucoup de place donc un prix élevé de revient pour les protéger.....Les cages permettent une alternative mais il faut prévoir de la place quand même lorsqu'on n'enlève pas les gourmands pour que les pieds s’aèrent bien.C'est la 1ère fois que je faisait comme ça et l'année prochaine je mettrai moitié moins de pieds.....(mon tunnel fait 2 mètres sur 8m, et 2m30 de haut), mais à mon avis il faudrait 3 mètres de large et 2m50 de haut pour être bien............

Répondre à ce message